munition
Accueil Histoire du groupe

Nexter : héritier de plus de trois siècles d'armement terrestre français

Bien que la tradition de fabrication d'armes soit plus ancienne, c'est sous le règne de Louis XIV, et plus particulièrement à partir de 1665 avec la création du Magasin royal des armes de la Bastille, que l'industrie d'armement terrestre française se structure. Le processus de développement s'accélère à partir du milieu du XVIIIe siècle avec la création en 1764 de la manufacture d'armes de St-Etienne.

XVIIIe siècle

Création des premiers établissements de Giat Industries.
· St-Etienne (1764), Tulle (1777), Toulouse (1792), Rennes (1793)

systeme_gribeauval SYSTEME GRIBEAUVAL :

A partir de 1765, Jean-Baptiste Vaquette de Gribeauval standardise les canons et crée le premier véritable système d'artillerie qui porte son nom. Ce système domine les champs de bataille des guerres de la révolution française et du premier empire.

 

XIXe siècle

D'autres établissements complètent le dispositif et préparent le redressement français.
· Bourges (1866), Puteaux (1866), Tarbes (1870)

CANON DE 75 MM :
A son apparition en 1897, ce canon révolutionne l'artillerie de campagne. En 1914, il forme l'épine dorsale de l'artillerie française et contribue largement au redressement français  lors de la bataille de la Marne (6 au 13/9/1914).

canon_75mm

Autres produits d'époque :
- Fusils Chassepot et Lebel

Guerre 14-18

Les premiers chars apparaissent et participent activement à la victoire.
· Roanne (1918)

charft17

CHAR FT 17 :
Au 11 novembre 1918, soit deux ans à peine après le lancement de l'étude, l'industrie française aura produit plus de 3 200 chars légers FT 17, baptisé le "char de la victoire". Avec lui apparaît la notion de famille de dérivés basés sur le même châssis.

Autres produits d'époque :
- Char St-Chamond, 155 GPF, artillerie lourde sur voie ferrée, FM Châtellerault

1919-1939

D'une guerre à l'autre
· Le Mans (1927), Salbris (1933), Issy-les-Moulineaux (1936)

CHAR B1 bis :
En 1940, le B1 bis est considéré comme le char lourd le plus moderne, le mieux armé et le mieux protégé au monde.

charb1

 Autres produits d'époque :
- Char léger R 35, FM 24/29, fusil MAS 36

1945

La France se lance dans la rénovation de ses armées.
· Les arsenaux se regroupent au sein de la DEFA (Direction des Etudes et Fabrications d'Armements)

amx13

AMX 13 : Lancé en 1947, le programme AMX 13 connaît un grand succès en France et à l'exportation. Au total, plus de 7 500 matériels appartenant à de nombreuses versions (char léger, véhicule de transport de troupes, canon automouvant de 155 mm,...) ont été produits.

Autres produits d'époque :
- PM MAT 49, MAS 49/56, FM et mitrailleuse AA 52

1965

· La DEFA devient la DTAT (Direction Technique des Armements Terrestres), incluse dans la DMA (Direction Ministérielle des Armements)

AMX 30 :
Plus de 3 000 chars de bataille et matériels dérivés :
canon automoteur 155 GCT, dépanneur, engin blindé du génie ont été produits pour la France et plusieurs pays étrangers. L'armée française a équipé deux régiments d'AMX 30 B2 de briques de surblindage réactif Brenus.

amx30

 
1971

· Création du G.I.A.T. (Groupement Industriel des Armements Terrestres), avec regroupement des arsenaux en son sein.

famas

FAMAS : Produit en série depuis 1979, le fusil d'assaut Famas est une arme bull-pup (le mécanisme est intégré dans la crosse ce qui diminue la longueur) qui utilise le principe de l'amplification d'inertie, plus efficace que l'emprunt de gaz. La dernière version G2 peut tirer toutes les munitions de 5,56 mm du marché.

Autres produits :
- AMX 10 P/RC, 155 GCT


1er juillet 1990

· Création de Giat Industries SA

CHAR LECLERC :
Le 14/1/92, le premier Leclerc de série est livré à la DGA (Direction Générale pour l'Armement). Premier char de la troisième génération, capable d'effectuer des tirs précis en marche, le Leclerc est en cours de livraison aux armées française et émirienne. Une version spécialisée dans le dépannage, le DNG/DCL, est également produite en série.

leclerc

Autres produits :
- Tourelles Dragar, TML 105

1990

Manurhin et Luchaire rejoignent Giat Industries.

apilas

APILAS :
Le lance-roquette antichar d'infanterie de 112 mm Apilas a été vendu à plus de 100 000 exemplaires dans le monde.

Autres produits :
- Arme légère antiblindé Wasp

1991

· FN Herstal rejoint Giat Industries

MINIMI : La mitrailleuse légère de 5,56 mm Minimi a été adoptée par de nombreuses armées, dont les armées américaine et française.

minimi

Autres produits d'époque :
- Système d'armes d'autodéfense P90


1992

· Mécanique Creusot-Loire et Cime Bocuze rejoignent Giat Industries

vab

VAB : Véritable véhicule blindé polyvalent, le VAB est en service à plus de 5000 exemplaires dans de nombreuses versions dans une quinzaine d'armées. Ce véhicule, s'est distingué en opération, notamment pendant la Guerre du Golfe et en ex-Yougoslavie.

Autres produits :
- Tourelle navale 100 Compact, barreau de tungstène pour obus flèche


1er décembre 2006

· Filialisation du coeur de métier de Giat Industries et création du groupe Nexter et de sa nouvelle identité visuelle.

Notre passion

Actualités Groupe

Nexter présente un CAESAR® aux couleurs de l’armée indonésienne durant le salon INDODEFENCE

Nexter présente un CAESAR® aux couleurs de l’armée indonésienne durant le salon INDODEFENCE Du 7 au 10 novembre Nex...

Partenariats

IBERSYSTEMS
CTA INTERNATIONAL